Vous voulez un diplôme et avoir accès au marché du travail rapidement?

MASSOTECH vous offre une formation échelonnée sur 8 mois qui vous permettra de développer le savoir, le savoir-faire et le savoir-être pour faire de vous un massothérapeute recherché.

Quel est le salaire auquel le massothérapeute peut s’attendre?

Selon Emploi Québec et le CSMOSP (Comité sectoriel de la main d’œuvre en soins personnels), le salaire varie entre 27 000 $ et 47 000 $ par année.

Alors si vous ressentez le besoin de travailler à votre compte sans passer par un parcours collégial ou universitaire, la massothérapie est une belle alternative. De plus, ça comble le besoin de faire une différence dans la vie d’autrui.

Vous vous demandez si l’investissement financier en vaut la peine?

La massothérapie demande peu d’investissement (comparativement à d’autres professions) et vous offre la possibilité de travailler à des taux horaires intéressants, comme par exemple :

-À titre d’employé, vous pouvez vous attendre à un salaire variant de 15$ à 25$ l’heure.

-À titre de travailleur autonome, vous pouvez demander de 25$ à 75$ l’heure.

De plus, après avoir acheté votre table de massage et vos draps, vous n’avez qu’à renouveler vos huiles et gels à massage. C’est un avantage!

Est-ce possible d’aller travailler en Australie? En Europe? Ailleurs?

Oui et non! Dans certains pays, l’exercice de la massothérapie est réglementé alors qu’ailleurs, aucune règle ne s’applique. Il est donc primordial de s’informer directement au consulat du pays de destination afin d’avoir l’heure juste. Mais, chose certaine, la massothérapie n’a pas de frontière et peut se transporter n’importe où.

À quel environnement de travail peut-on s’attendre?

C’est une question de choix. Il est possible de travailler seul(e) ou en équipe. Vous pouvez décider d’installer votre cabinet à votre domicile ou encore dans un local commercial. Vous pouvez aussi décider de joindre une équipe multidisciplinaire de professionnels de la santé telle que des cliniques de physiothérapie ou de chiropractie. Certains hôpitaux et centres de réhabilitation peuvent aussi être une option. Et finalement le tourisme de santé peut vous amener à travailler dans des centres de santé SPA, des hôtels ou encore sur des bateaux de croisières.